L’assurance emprunteur est une garantie de prise en charge d’une partie ou de la totalité des échéances d’un remboursement ou du capital restant dû d’un crédit immobilier ou de consommation. Ce prêt peut être accordé en cas de décès, de la perte totale et irréversible d’autonomie, l’invalidité permanente, l’incapacité temporaire de travail et la perte d’emploi.

De nombreuses structures sont réticentes aux demandes d’emprunt des personnes du quatrième âge car ils sont considérés comme des profils présentant des risques. Le sujet de notre article consistera à étudier les possibilités de souscription à une garantie emprunt pour les plus de 80 ans.

Quelle est la limite d’âge pour souscrire à une assurance emprunteur ?

Il ne faut pas confondre achat et résiliation d’assurance emprunteur. L’âge de souscription est une limite d’âge qui vous permet de souscrire à la garantie. L’âge de résiliation correspond à l’âge de l’assuré. En général, il est recommandé d’avoir moins de 65 ans pour l’IPT (Incapacité Complète et Temporaire), l’ITT (Incapacité Complète et Temporaire) et la Garantie Invalidité Permanente. Les personnes de plus de 80 ans ne peuvent bénéficier que d’une garantie de décès.

Qu’est-ce qu’une assurance décès ?

L’objectif principal de l’assurance décès est de permettre au bénéficiaire de l’assuré de disposer d’un capital financier au moment de son décès. Le montant peut être utilisé uniquement pour les obsèques mais surtout pour assurer la sécurité financière de la famille. Le contrat de prévoyance soulève un risque spécifique : le risque de décès du souscripteur.

Les ayants droit peuvent ainsi bénéficier d’un capital pour compenser la perte d’un revenu principal notamment en cas de décès avant l’âge de la retraite. L’assurance décès invalidité donne la possibilité de récupérer directement l’épargne en capital en cas de situation de perte totale et irréversible d’autonomie.

Quelles sont les formalités médicales ?

À partir de 65 ans, le risque médical des compagnies d’assurance est élevé. Les actes médicaux de l’assurance-crédit sont évoqués sous forme de questionnaires ou d’examens médicaux. Plus le capital est emprunté, plus le test est étendu.

Jusqu’à 150.000 £ , l’assureur emprunteur April de faire une déclaration par le canal de l’internet ou du téléphone et n’exige pas de formalités médicales. L’assureur emprunteur AFI-ESCA Pérénim fait un questionnaire médical pour les personnes âgées de 75 ans et demande un examen médial à celles de 76 ans pour montant allant jusqu’à 250.000 £

La plupart des compagnies d’assurance exigent :

  • un bilan de santé qui comporte des analyses de sang ;
  • l’analyse d’urine ;
  • et l’électrocardiogramme.

Tout cela est fait pour une somme à partir de 250.000 £

Que retenir ?

Il est difficile pour les personnes de plus de 80 ans de souscrire à une assurance ou une assurance décès. Mais il faut anticiper et s’organiser. En effet, l’acceptation des institutions financières devient subitement froide lorsqu’elle dépasse 80 ou 85. Les arrangements funéraires doivent être manipulés avec soin.

Il faudra informer vos proches de l’existence de votre contrat et nommez les bénéficiaires pour éviter que la compagnie d’assurance n’utilise le capital en cas de décès. Il existe des alternatives pour investir des capitaux encaissés tardivement (par exemple, vendre un bien immobilier) : les contrats de capitalisation.