Lorsque vous avez des chantiers, vous ne pensez pas forcément à assurer vos engins qui sont plutôt des outils de travail que des sources de problèmes. Toutefois, des incidents peuvent vite arriver et vous vous retrouverez dans l’obligation de payer des frais imprévus. Heureusement pour vous, des assurances de chariots élévateurs existent et vous couvrent en cas d’accident.

Importante d’assurer un chariot élévateur

Nous avons tous un peu de mal à imaginer les risques qu’un chariot élévateur peut provoquer ainsi que les dommages qui en découlent. Bien que l’utilisation du chariot élévateur reste simple, cet engin risque tout de même de vous blesser dans le cas d’une mauvaise manipulation. Sachez qu’en cas d’accident grave, cela engagera votre responsabilité civile ou bien professionnelle, selon la situation.

Il se peut que votre chariot soit volé, détérioré par des événements météorologiques ou bien tout simplement au cœur d’un accident de la route. Aussi, lors d’une mauvaise manutention, dans le cas d’une panne, vous vous retrouverez dans l’obligation de tout rembourser. L’assurance vient également vous protéger, mais aussi une tierce personne, si elle est blessée.

A découvrir également  Assurance Habitation : quelle formule choisir pour la copropriété ?

Quelles sont les assurances obligatoires pour les chariots de manutention ?

Les chariots de manutention sont soumis à une réglementation qui détermine, selon l’état de mobilité du chariot, sa responsabilité et ses obligations. Durant le travail et donc la manipulation d’un chariot élévateur, l’engin doit obligatoirement être assuré grâce à l’assurance de responsabilité civile pour professionnel ou bien particulier. Cette assurance vous couvrira dans le cas où une fausse manœuvre de votre chariot entraîne des pertes physiques ou bien matériels d’autrui. CHARIOT

Lorsqu’il est en position statique, il arrive que votre chariot élévateur vous cause quelques petits soucis, notamment si la manipulation est mauvaise et si des pièces se détériorent en pleine utilisation, causant des dommages à d’autres personnes.

Pour cela, la responsabilité civile de fonctionnement intervient pour prendre en charge les frais qui découlent d’un incident qui touche un tiers ou bien en rapport avec la détérioration de la machine durant une séance de travail.

Comment agit l’assurance pour le chariot élévateur ?

Au moment où les dégâts sont constatés ou bien l’accident produit, il est important de tenir au courant votre assureur le plus tôt possible. Dans le cas de détérioration de biens d’autrui, des constats ou bien des remboursements doivent être immédiatement effectués par l’assurance.

A découvrir également  Qui sont les demandeurs d'emploi concernés par la réforme assurance-chômage ?

Si vous faites appel à l’assurance à cause de problèmes techniques ou mécaniques qui touchent le chariot élévateur, plusieurs assurances vous proposent de vous dépanner en mettant à votre disposition un deuxième engin le temps que le vôtre soit réparé. Cette assurance fonctionne même lorsque la faute vient de votre part ou même en cas de vol.

Avoir un chariot élévateur : comment être en règle avec la loi ?

Afin d’éviter tout conflit avec les autorités compétentes concernant l’assurance de votre chariot élévateur, voila sur quoi vous devez vous baser impérativement : déclarer votre chariot à votre assureur automobile. En effet, vous devez le faire dès votre achat sous un délai d’une semaine. En mettant au courant votre assureur, celui-ci vous établira un contrat en bonne et due forme. Sachez aussi que si vous disposez d’autres véhicules, l’assureur peut vous faire établir un contrat couvrant l’ensemble de ces derniers, même si cela est possible généralement lorsque vous dépassez les 5 véhicules.

Ne vous souciez pas de la partie fonctionnement puisque celle-ci est garantie dans le contrat que vous signez.