Êtes-vous sur le point de renégocier votre assurance emprunteur ? En évidence, la renégociation d’une assurance emprunteur est l’un des meilleurs procédés mis à disposition d’un assuré pour se faire des économies. Cette disposition a été prévue par la loi Bourquin pour diminuer les coûts d’une assurance de crédit. Cependant, pour faire cette renégociation, il convient de suivre certaines étapes. Découvrez-les à travers ce guide.

Bien négocier son assurance emprunteur en faisant le choix d’une nouvelle assurance

L’une des premières étapes à respecter pour bien négocier votre assurance emprunteur est de trouver une nouvelle assurance. Celle-ci doit en partie ou intégralement couvrir les mêmes garanties que l’ancienne assurance. Cela fait partie des conditions incontournables pour que votre demande auprès de l’institution financière en charge de votre crédit, ne rejette pas la renégociation d’assurance.

Vous pouvez donc renégocier en trouvant dans la limite des délais une assurance moins coûteuse et couvrante que la précédente. Concernant les délais de renégociation vous pouvez changer d’assurance emprunteur dans les conditions suivantes :

  • Si votre emprunt a atteint le délai annuel recommandé en matière d’assurance de prêt
  • Si votre crédit n’a pas encore atteint une année, vous pouvez effectuer une renégociation en suivant certaines démarches

La nouvelle assurance doit s’adapter à votre profil et à vos besoins. De plus, la renégociation par délégation d’assurance vous permet de bénéficier d’une palette d’offre des plus avantageux.

Renégociation d’une assurance emprunteur : faites entériner le nouveau contrat par votre banque

Une fois votre choix effectué, vous devez procéder à la validation en bonne et dure forme du nouveau contrat d’assurance emprunteur. L’établissement financier en charge de votre crédit sera chargé de le valider. La banque va alors au prime abord analyser votre dossier et vérifier si le choix que vous avez opéré apparente l’assurance emprunteur que vous disposez préalablement.

Les garanties de la nouvelle assurance doivent être en adéquation avec l’ancienne. Il peut s’agit par exemple des garanties liées à la Perte Total et Irréversible d’Autonomie (PTIA) ou encore des garanties décès. À l’instar de ces garanties, la banque peut aussi vérifier si votre nouveau contrat garantit l’Invalidité Permanente Total ou L’Incapacité Temporaire Total de Travail.

Cela fait, votre institution de crédit va examiner si vos garanties sont irrévocables. Suite à l’ensemble de ces analyses, votre banque pourra si conditions remplies, entériner votre nouvelle assurance emprunteur.

Mise en action de la mutation d’assurance emprunteur suite à la renégociation

La renégociation assurance emprunteur réalisée avec succès, il vous faudra intégrer la nouvelle assurance. Pour ce faire, vous devez commencer par adresser une lettre en recommandé à votre ancien assureur. Dans cette lettre vous aurez à résilier votre précédente assurance emprunteur. Une fois cela fait vous pouvez maintenant jouir de votre nouveau contrat d’assurance plus souple et moins chère que l’ancien.

Par ailleurs, vous pouvez si vous le désirez renégocier votre assurance emprunteur à plusieurs reprises. Cela vous permet d’avoir les meilleurs tarifs et de profiter de nouvelles garanties qui peuvent être plus avantageuses que l’ancienne.

Vous disposez maintenant de toutes les informations utiles pour faire une renégociation de votre assurance emprunteur. Vous pouvez passer à l’action pour plus d’économies.