assurance professionnelle assistant maternel

Si vous aimez être au contact des enfants, surtout ceux en bas âge, le métier d’assistant maternel est peut-être fait pour vous ! Mais avant de commencer à exercer, il vous faut une assurance professionnelle spécialisée, lisez notre article pour en savoir davantage.

Quel est le métier d’assistant maternel ?

Si vous vous demandez en quoi consiste le métier d’assistant maternel (ou d’assistante maternelle), nous sommes là pour vous expliquer. L’assistance maternelle est un métier de la petite enfance, ce professionnel a pour mission d’accueillir des enfants qui ont généralement moins de six ans. Un assistant maternel va s’occuper de ces enfants soit :

  • À son domicile ;
  • Dans une maison d’assistant(es) maternel(les).

À fin d’exercer son métier, l’assistant professionnel doit être agréé par les services du département, cela est obligatoire. Le temps de travail n’est pas soumis à la durée légale (qui est de 35 heures par semaine), mais il y a des réglementations imposées en ce qui concerne les durées maximales de travail par jour, par semaine et annuellement. L’accueil de l’enfant est encadré, le contrat de l’assistant doit alors mentionner et préciser les conditions d’accueil.

A découvrir également  Quel assureur propose une assurance emprunteur pour fonctionnaire ?

Assurance professionnelle pour les assistants maternels

Lorsqu’on obtient son agrément d’assistant maternel, il faut passer par une étape qui est obligatoire : souscrire à une assurance professionnelle d’assistant maternel. Lorsqu’on travaille en tant qu’assistant maternel, il faut entrer en contact avec une assurance spécialisée, et cela, avant même de commencer à accueillir des enfants.assurance professionnelle pour assistants maternels

La garantie de base d’une telle assurance est une responsabilité civile qui va couvrir des dommages matériels, immatériels et corporels ayant été provoqués par l’enfant accueilli ou non. En sachant que les dommages dont il est question peuvent impliquer d’autres parties que l’enfant gardé ou l’assistant maternel, ils impliquent parfois les autres habitants du foyer, le mobilier, le bâtiment, les animaux, etc.

De manière générale, les assurances vont proposer d’autres garanties qui sont les suivantes :

Les indemnités journalières

Cette assurance peut vous être proposée par certaines assurances et elle est là pour compléter l’assurance maladie qui vient avec la CPAM et l’IRCEM.

La protection individuelle corporelle

La protection individuelle corporelle va aussi venir en complément de la CPAM ainsi que de la mutuelle, il s’agit de couvrir des accidents qui peuvent être provoqués par les enfants accueillis. Cette couverture peut même verser un capital dans le cas où l’accident serait à l’origine d’une invalidité permanente ou d’un décès.

A découvrir également  Exploitant agricole, quelle assurance pour se protéger des dommages ?

L’assurance dommages aux biens

Pour trouver une assurance qui propose cette option, il va falloir bien chercher, car elle n’est pas dans les options de toutes les assurances. Si vous arrivez à trouver une assurance d’assistant maternel dédiée, vous pourrez peut-être trouver cette couverture, elle permet de couvrir les dommages matériels qui sont causés dans le domicile de l’assistant. Elle couvre donc toutes sortes d’accidents matériels qui ont beaucoup de chances d’arriver lorsqu’on s’occupe d’enfants en bas âge qui aiment explorer et qui ne sont pas encore très disciplinés.

La protection juridique

Cette garantie vise à vous protéger et à défendre vos droits dans le cas où des litiges surviendraient au cours de l’exercice de votre activité professionnelle. Elle peut être utile dans le cas où l’assistant maternel ne serait pas payé, en cas de non-respect de la convention collective ou si les accords du contrat ne sont pas respectés. Elle concerne aussi les poursuites pénales et les conflits d’ordre fiscal.