Comme son nom l'indique, une assurance dépendance désigne un contrat qui permet aux assurés d'être couverts en cas de perte d'autonomie. En souscrivant une telle formule, vous bénéficiez de diverses prestations financières pour le financement des frais de logement, d'équipement et de suivi médical. Voici les différentes garanties auxquelles vous avez droit en cas de souscription d'une assurance dépendance.

Les garanties principales d'une assurance dépendance

Variables, ces garanties sont étroitement liées au niveau de la perte d'autonomie de l'assuré. Ainsi, vous bénéficiez d'un versement à hauteur de 100 % du montant que prévoit votre contrat en cas de dépendance totale. Les assureurs proposent cette prestation financière sous la forme d'une rente viagère. Dans l'hypothèse d'une dépendance partielle, vous percevez seule une part de ladite rente. Il convient toutefois de préciser ici que les sommes versées varient en fonction du degré de dépendance de la personne qui souscrit ce type de contrat.

Les garanties annexes

Un assuré qui paie une cotisation complémentaire a droit à des garanties annexes lorsqu'il souscrit une assurance dépendance. Si vous êtes dans ce cas de figure, vous bénéficiez alors du versement du capital 1er frais. Il s'agit d'une somme forfaitaire que vous octroie votre assureur afin de vous aider à financer les dépenses liées aux travaux d'aménagement de votre habitation.

Les garanties annexes incluent également le paiement d'un capital fracture. Vous pouvez prétendre à celui-ci dès lors que vous êtes victime d'une fracture suite à un accident. Un tel sinistre doit être prévu dans les conditions générales de votre contrat d'assurance que vous signez. Dans un cas comme dans l'autre, vous avez accès à un certain nombre de services d'assistance. Ils vous sont fournis dans le but de vous apporter une aide précieuse ou encore de guider dans l'accomplissement de certaines tâches.

Les prestations fournies à la famille de l'assuré

Les contrats d'assurance dépendance comportent des garanties annexes destinées à la famille de l'assuré. Elles assurent une protection de vos ayants droit en cas de décès. Dans cette catégorie, on retrouve le capital décès. Connu également sous le nom de capital obsèques, il est payé au (x) bénéficiaire(s) dénommé(s) dans le contrat.

Ces garanties se composent en outre du capital remboursement des cotisations. Celui-ci est versé lorsqu'un assuré non déclaré en état de dépendance décède. Correspondant à la totalité des primes payées par ce dernier, ce capital est mis à la disposition des bénéficiaires choisis. L'intérêt d'une telle garantie réside dans le fait qu'elle constitue un moyen efficace de lutte contre les paiements à fonds perdu en matière d'assurance dépendance.

Un bénéfice des garanties soumis à la constatation de l'état de dépendance par un médecin

En tant qu'assuré d'une assurance dépendance, le bénéfice des garanties prévues au contrat n'est pas systématique. Votre niveau de perte d'autonomie doit être constaté par un professionnel de la santé. Celui-ci peut être votre médecin traitant. Il arrive également que ce médecin soit proposé par votre assureur.

Quoi qu'il en soit, vous ne pouvez avoir droit à ces différentes prestations susmentionnées que si votre état de dépendant a été médicalement prouvé. Cette précision est d'une importance capitale dans la mesure où tout contrat d'assurance dépendance est souscrit pour couvrir que vous soyez partiellement ou totalement dépendant.