Assurer le mobilier pour terrasse de restaurant

Si vous avez une terrasse bien équipée au sein de votre restaurant, il y a de fortes chances que vous ayez besoin de souscrire une assurance pour protéger votre bien matériel. Choisir une assurance de mobilier pour sa terrestre restaurant est impératif pour d'éventuels remplacements en cas de biens détruits ou subtilisés. 

Cependant, avant de souscrire à la première assurance venue, il convient de prendre connaissance des différents critères pour bénéficier des garanties appropriées. Pour en savoir davantage, lisez l'article.

Pourquoi est-ce utile de souscrire une assurance restaurant ?

Pour travailler en toute sérénité, tout restaurateur a besoin de souscrire une assurance professionnelle. Il s'agit le plus souvent d'une responsabilité civile professionnelle chargée de le couvrir en cas de sinistre ou d'accident au sein de son établissement. Bien qu'elle ne soit pas une obligation, la responsabilité civile professionnelle est incontournable pour les activités économiques comme la restauration pour préserver le devoir de sécurité vis-à-vis des clients et pouvoir se dédommager en cas de risque causé aux personnes qu’aux locaux.  

Quelle assurance pour protéger son mobilier de terrasse de restaurant ?

Pour une protection plus complète, notamment du mobilier, la plupart des propriétaires optent pour un contrat multirisque habitation. Ce type d'assurance permet d’indemniser l'assureur lorsqu’un risque majeur affecte son local ou les biens du restaurant. Il peut s'agir d'incendie, de cambriolage, de vandalisme, ou d'acte de vol de tout genre.assurance terrasse mobilier restaurant
Les risques couverts par l'assurance multirisque habitation doivent être indiqués avec précision sur le contrat. Avant de vous engager, il est primordial d'en prendre connaissance pour définir les risques les plus prévisibles qui seront couverts. 

A découvrir également  Comment se faire livrer rapidement les fleurs de CBD ?

À titre d'exemple, si la terrasse de votre restaurant se trouve au bord de la mer, votre assurance doit être en mesure de couvrir les préjudices qui vont être causés par une marée ou une tempête. Dans certains cas, il est possible de négocier avec votre assureur pour ajouter certaines garanties supplémentaires.

Comment choisir son assurance mobilier de terrasse de restaurant ?

Souscrire à une assurance multirisque vous permet d'être couvert en cas d'inondation, d'incendie ou de vol. Toutefois, les contrats d'assurance diffèrent. C'est pourquoi, à l'heure de prendre une décision, il est nécessaire d'étudier certains critères avec soin :

  • La valeur de vos biens mobilier ;
  • les garanties incluses, exclu et optionnel ;
  • la franchise appliquée ;
  • le type d'indemnisation en cas de sinistre ;
  • le montant des cotisations.

Pour bien choisir votre contrat d'assurance, il est important d'évaluer votre capital mobilier à protéger. En effet, la valeur de votre bien matériel présent sur votre terrasse sera déterminante du niveau de cotisation applicable adéquat.
Par ailleurs, vous devez étudier soigneusement votre contrat pour comprendre l'ensemble des garanties proposées. Certaines couvertures peuvent-être négociées afin d'être ajoutées à votre contrat d'assurance.
Lorsque vous étudiez les différentes formules, il est également crucial de vérifier les franchises et les modalités d'indemnisation. Les franchises correspondent l'ensemble des sommes déduites des indemnités versées par la compagnie d'assurance en cas d'incendie. Le montant varie d'un assureur à une autre, et elle reste un point clé à prendre en compte.
En ce qui concerne le type et les modalités d'indemnisation, il convient de voir les conditions de prise en charge des dommages prévus sur le contrat. De plus, il peut y avoir certains cas de sinistre ou plusieurs compagnies d'assurance s'engagent à vous indemniser, mais pas selon les mêmes modalités.
Enfin, concernant le montant des cotisations, il peut être établi être mensuellement, trimestriellement, semestriellement, voire annuellement, selon le contrat.

A découvrir également  Que faire quand mon assurance auto est résiliée pour non-paiement ?