L’assurance auto entrepreneur offre une couverture au Professionnel lorsque survient un problème matériel ou corporel relié à son activité. Selon les garanties choisies et le type d’autoentreprise, le prix de cette couverture peut varier. Découvrez ici quelques éléments qui vous permettront de savoir quel montant prévoir pour souscrire à une assurance auto entrepreneur.

L’assurance auto entrepreneur : utilité et prix

Lorsque vous vous déplacez avec une voiture dans le cadre de votre activité professionnelle, l’assurance auto couvre les éventuels dommages causés sur votre voiture. De même, elle vous indemnisera pour le matériel professionnel que la voiture pourrait contenir au moment des faits. Le prix de l’assurance professionnelle auto entrepreneur est de 45 euros en moyenne par mois. Ce montant peut cependant varier en fonction :

  • du modèle de véhicule,
  • de l’âge du conducteur,
  • de la valeur du matériel transporté,
  • des garanties de l’assureur.

D’autres critères peuvent aussi entrer en jeu dans le cadre de ce contrat d’assurance. Notez qu’il existe d’autres types de contrats destinés aux autoentrepreneurs en dehors de l’assurance auto.

Combien prévoir pour une assurance multirisque ?

L’assurance multirisque couvre les dégâts que pourraient subir votre local ainsi que les matériels qu’il contient. En fonction des garanties souscrites, vous pouvez avoir droit à un dédommagement pour plusieurs sinistres. Ces derniers peuvent être des catastrophes naturelles, des actes de vandalisme, des incendies, etc.

Pour souscrire à cette assurance, il faut prévoir entre 100 et 1 000 euros. Il est à noter que ce tarif peut varier comme tous les autres types d’assurance pour auto entrepreneur. Il ne faut pas hésiter à utiliser un comparateur d’assurance auto entrepreneur pour trouver le meilleur prix. Rapprochez-vous donc d’un assureur pour obtenir un devis personnalisé. Les professions libérales peuvent dépenser moins, du fait qu’ils ont très peu de matériel professionnel.

A découvrir également  Quelles sont les bonnes raisons de modifier un contrat d’assurance ?

Quel coût pour une assurance perte d’exploitation ?

Si vous perdez des équipements après un incident, vous pourriez être incapable de remplir les engagements pris avec vos clients. L’assurance perte d’exploitation peut vous indemniser pour les pertes découlant de cet incident en vous octroyant par exemple un nouveau local.

Le prix pour ce type d’assurance varie entre 100 euros par an pour les professions libérales jusqu’à 1 000 euros pour les autres. Notez que le prix peut augmenter en fonction de l’activité, des potentiels risques, des garanties offertes et d’autres critères.

Quel coût pour une assurance protection juridique ?

Ce type d’assurance n’est pas obligatoire, mais est conseillé. En général sont concernées les activités qui peuvent créer des litiges entre un autoentrepreneur et son client ou la famille de ce dernier.

L’assurance protection juridique couvre les frais juridiques et offre la possibilité de se faire conseiller. Ainsi, vous pourrez trouver un compromis avec le client ou sa famille. Pour souscrire à ce type d’assurance, il faut prévoir entre 100 et 250 euros par an.

Combien prévoir pour une assurance responsabilité civile ?

L’assurance responsabilité civile couvre les dommages qui pourraient être causés à des tiers pour livraison de produits défectueux ou pendant votre prestation. Le prix de cette assurance oscille entre 100 et 400 euros à l’année et concerne les domaines ci-après :

  • BTP,
  • Transport,
  • Santé,
  • Comptabilité,
  • Conseils…

Ce prix peut grandement varier en fonction de votre métier, des risques et bien d’autres paramètres.

Le prix de l’assurance décennale pour auto entrepreneur

L’assurance décennale pour autoentrepreneurs coûte entre 700 et 2 000 euros et est obligatoire pour les autoentrepreneurs qui évoluent dans le BTP. En effet, les architectes, maçons, charpentiers et autres professionnels sont responsables de la solidité des bâtiments sur 10 ans.

A découvrir également  Comment trouver la meilleur assurance professionnelle ? : les critères de chois

Ils doivent donc montrer l’attestation d’assurance aux clients avant le démarrage des travaux. Bien entendu, le prix de cette assurance est variable selon le type de travaux, le nombre de salariés, le chiffre d’affaires, etc.

Mais, faut-il obligatoirement souscrire à de telles assurances lorsque l’on est auto entrepreneur ?

Les assurances apportent une belle et réelle protection pour chaque entrepreneur. Bien que certaines personnes soient dans l’obligation de souscrire à un certain type d’assurance, d’autres comme les auto entrepreneurs n’ont pas cette obligation. Dans les faits, ces derniers n’ont aucune obligation à condition de ne pas exercer une activité réglementée comme par exemple : les avocats, les experts-comptables, etc. Ces derniers, même s’ils sont en micro entreprise seront obligés de souscrire à une assurance, les commerçants et les artisans n’y seront pas contraints. Toutefois, la souscription à une assurance entreprise, même la plus petite sera d’une très grande utilité.

Mais, quelle assurance entreprise souscrire ? En réalité, cela dépendra de votre activité. Pour en savoir davantage sur le type d’assurance entreprise idéale, deux solutions s’offrent à vous. En tant qu’auto entrepreneur, nous vous conseillerons de vous diriger vers l’agence dans laquelle vous avez déjà souscrit des contrats pour votre vie privée. Votre conseiller pourra vous aiguiller sur le type d’assurance idéal avec potentiellement des tarifs préférentiels. La seconde solution reposera sur votre aisance à utiliser internet.

En effet, si vous êtes en pleine création d’entreprise, ou que vous envisagez de changer d’assureur, nous vous conseillerons cette fois-ci d’utiliser des comparateurs en ligne. Ces derniers sont très utilisés et se sont récemment ouvert aux professionnels. Vous pourrez ainsi non seulement découvrir le type d’assurance parfaite en fonction de vos besoins, mais également maitriser les divers couts liés à l’assurance que vous aurez à souscrire. Pour rappel, un auto entrepreneur n’a pas l’obligation de souscrire à une assurance entreprise sauf s’il exerce un métier réglementé. Néanmoins, il sera fortement recommandé de souscrire à une RC Pro, ce que l’on appelle aussi une responsabilité civile pro.

A découvrir également  Quel est le pronostic foot dela prochaine Bundesliga ?

Mais, faut-il obligatoirement souscrire à de telles assurances lorsque l’on est auto entrepreneur ?

Les assurances apportent une belle et réelle protection pour chaque entrepreneur. Bien que certaines personnes soient dans l’obligation de souscrire à un certain type d’assurance, d’autres comme les auto entrepreneurs n’ont pas cette obligation. Dans les faits, ces derniers n’ont aucune obligation à condition de ne pas exercer une activité réglementée comme par exemple : les avocats, les experts-comptables, etc. Ces derniers, même s’ils sont en micro entreprise seront obligés de souscrire à une assurance, les commerçants et les artisans n’y seront pas contraints. Toutefois, la souscription à une assurance entreprise, même la plus petite sera d’une très grande utilité.

Mais, quelle assurance entreprise souscrire ? En réalité, cela dépendra de votre activité. Pour en savoir davantage sur le type d’assurance entreprise idéale, deux solutions s’offrent à vous. En tant qu’auto entrepreneur, nous vous conseillerons de vous diriger vers l’agence dans laquelle vous avez déjà souscrit des contrats pour votre vie privée. Votre conseiller pourra vous aiguiller sur le type d’assurance idéal avec potentiellement des tarifs préférentiels. La seconde solution reposera sur votre aisance à utiliser internet.

En effet, si vous êtes en pleine création d’entreprise, ou que vous envisagez de changer d’assureur, nous vous conseillerons cette fois-ci d’utiliser des comparateurs en ligne. Ces derniers sont très utilisés et se sont récemment ouvert aux professionnels. Vous pourrez ainsi non seulement découvrir le type d’assurance parfaite en fonction de vos besoins, mais également maitriser les divers couts liés à l’assurance que vous aurez à souscrire. Pour rappel, un auto entrepreneur n’a pas l’obligation de souscrire à une assurance entreprise sauf s’il exerce un métier réglementé. Néanmoins, il sera fortement recommandé de souscrire à une RC Pro, ce que l’on appelle aussi une responsabilité civile pro.