Depuis 2016, le législateur oblige tous les employeurs à souscrire à une assurance santé collective pour l’ensemble de leurs salariés. Cependant, bien au-delà de l’obligation légale, un tel contrat présente de nombreux avantages pour les entreprises. Pour permettre aux employeurs d’y souscrire, les compagnies d’assurance mettent à leur disposition une grande diversité de formules. Quels sont donc les critères que vous devez prendre en compte pour choisir une assurance santé collective ?

Le caractère responsable et solidaire de l’offre

Pour faire le choix d’une assurance santé collective, le premier critère à prendre en compte est relatif au caractère responsable du contrat. En effet, depuis l’entrée en vigueur de la loi ANI, tous les contrats d’assurance santé collective doivent remplir obligatoirement un certain nombre de critères. Ce sont d’ailleurs ces conditions qui certifient le caractère responsable d’une assurance santé collective. Vous devez donc veiller à ce que votre contrat offre :

  • une garantie pour le ticket modérateur ;
  • une couverture du forfait journalier d’hospitalisation ;
  • une prise en charge des frais d’opticien et de dentiste.

Pour ce qui est des frais d’optiques, le contrat choisi doit rembourser les frais de changement de verres et de montures à chaque intervalle de deux ans. Cette condition n’est cependant plus valable lorsque les conditions sanitaires de l’employé ont évolué.

Les garanties imposées par la loi

Dans l’intérêt des salariés, le législateur exige qu’un panier minimum de soins soit inclus dans toutes les assurances santé collectives. Ainsi, dans le respect de cette obligation légale, vous devez veiller à ce que l’offre à laquelle vous souhaitez souscrire propose une couverture pour ces soins élémentaires.

Cependant, en dehors de ce minimum, l’employeur est totalement libre d’ajouter d’autres garanties pour mieux couvrir ses employés. Il est tout de même important que ces garanties répondent efficacement au besoin des bénéficiaires. Pour ce faire, n’hésitez pas à recueillir leurs besoins de santé spécifiques. Aussi, pour choisir les couvertures complémentaires, vous pouvez vous baser sur les risques liés à l’exercice de votre activité. Dès que vous avez fait le point des besoins, intéressez-vous à la couverture proposée par l’assureur au niveau des postes de soins.

La possibilité d’affilier les ayant-droits des salariés

Il n’est pas rare de voir des employeurs proposer à leurs salariés la possibilité d’affilier des ayants droit. Il peut s’agir des enfants, mais aussi du conjoint. En choisissant votre contrat d’assurance santé collective, vous pouvez aussi choisir de donner cette opportunité à votre personnel. Cependant, il ne s’agit en rien d’une obligation légale. En fonction des réalités de votre entreprise, vous pouvez décider d’affilier uniquement les enfants, uniquement le conjoint, ou toute la famille. Prenez juste le soin de vérifier que la formule qui vous intéresse offre cette possibilité aux adhérents.

Le tarif de l’offre

Bien qu’il ne s’agisse pas d’un critère essentiel, le tarif de l’assurance doit aussi être pris en compte lors du choix. Cependant, il n’est pas question de choisir une assurance santé collective juste parce que son coût est attrayant. Vous risquez de vous retrouver avec un contrat qui ne couvre pas de façon optimale les besoins de vos salariés. Ce que vous devez prendre en compte, c’est le rapport qualité-prix proposé par la compagnie d’assurance. Par ailleurs, n’hésitez pas à faire recours à un comparateur en ligne pour comparer les offres et retenir la meilleure.